Randonnée au refuge Albert 1er

Vous avez envie de contempler de magnifiques panoramas, sans pour autant fournir trop d’efforts ? Alors foncez faire la randonnée du refuge Albert 1er. Cet abri, appartenant au massif du Mont-Blanc, offre une vue imprenable sur le glacier du Tour. Et vous pouvez en profiter en famille, ce refuge est l’un des rares accessibles aux novices.

Dans cet article, on vous guide dans votre montée ! 

La randonnée du refuge Albert 1er, pour un paysage à couper le souffle

  • Difficulté : facile/moyen 
  • Altitude : 2702 m 
  • Temps de montée : 1 h 40 
  • Descente : 2 h 30 
  • Dénivelé cumulé : 990 m 
  • Trajet A/R : 9.2 km

Ce refuge offre une expérience incroyable. Il est situé au-dessus du glacier du Tour, et en face de l’aiguille du Chardonnet. Vous aurez la chance d’observer une vue hors du commun. Vous apercevrez le petit village du Tour. 

Et juste à côté, admirez la hauteur, les crevasses, les glaciers et l’aiguille Rouge.

Pendant votre ascension, vous évoluez facilement dans un itinéraire sécurisé et balisé. De plus, vous pouvez emprunter le télésiège en cas de petite fatigue ! 

Vous êtes convaincu et vous voulez y aller ! On vous dit comment accéder au point départ tout de suite.

Accès au point de départ 

Partez de Chamonix et prenez la N506 direction Argentière. Juste après le village, prenez à droite vers la commune du Tour. 

Et voilà, vous êtes arrivé ! Garez votre voiture sur le grand parking devant la télécabine de Charamillon.

Pour être certains d’arriver à destination, on vous donne le point GPS du départ : 46.003168, 6.946500.

Maintenant, il faut commencer à monter !

La montée 

Pour commencer, empruntez la télécabine de Charamillon, pour ensuite monter dans le télésiège de Balme. 

Une fois en haut, tournez à droite sur le sentier en direct du refuge Albert 1er. Continuez tout droit pendant un bon moment, pour arriver à une intersection. Prenez le sentier qui vire à gauche en direction du lac de Charamillon. Avancez encore jusqu’au chemin qui grimpe à droite. Notez que ce dernier sera emprunté pour la descente.

Le sentier est maintenant plus étroit et la vue sur le glacier incroyable. La route continue dans la roche, et une rampe permet de passer en toute sécurité cet endroit. 

Juste après, à 2484 m d’altitude, vous arrivez à la Morraine. Retenez le panneau présent au niveau du croisement, il vous servira pendant la descente.

Au bout de cette dernière, vous arriverez au refuge. Attention, c’est la partie la plus difficile de la randonnée. En effet, la pente est assez raide. 

Et pour une vue encore plus surprenante, n’hésitez pas à aller un peu plus loin que le refuge. Vous vous retrouverez à côté de l’aiguille du Tour. 

Attention, n’allez pas plus loin. Ne vous aventurez surtout pas sur le glacier. Cet espace nécessite des équipements et un guide.

Vue de la terrasse du refuge Albert 1er sur la vallée du Mont-Blanc
Vue de la terrasse du refuge Albert 1er sur la vallée du Mont-Blanc

La descente 

Pour descendre, c’est très simple. Empruntez d’abord le chemin pour arriver au panneau situé à 2484 m. Continuez jusqu’au petit carrefour, et tournez à gauche sur le sentier qui vous emmènera à la télécabine de Charamillon. D’ici, suivez la route qui slalome pour arriver au parking.

Informations supplémentaires 

  • randonnée accessible eux familles et aux enfants ;
  • faites attention à certains endroits ;
  • ne vous arrêtez pas dans les lieux où il y a un risque de chutes de pierres ; 
  • l’accès en hiver est différent de celui d’été.

Laisser un commentaire