Notre randonnée au Col du Chardonnet : la traversée d’Aiguille des Grands Montets vers Le Tour (les 3 Cols)

Amoureux des  sommets enneigés, d’aventures et de beaux paysages ? Vous allez adorer faire une randonnée dans les Alpes. Nous vous racontons notre sortie au Col du Chardonnet  avec la traverséee traversée de l’Aiguille des Grands Montets et direction col de laTour.

La Descente sur le glacier d’Argentière

Notre traversée a commencée par le première benne des Grands Montets, qui nous à déposé au véritable départ de notre randonnée. La descendre le Glacier des Rognons. Le point de départ était le sommet des Grands Montets à une altitude de 3233 m. Nous avons descendu la piste avant de la quitter à une altitude de 3100 m environ pour aller dans la direction du rognon rocheux qui est coté 3000 m sur la carte. Nous avons pris la pente sur la droite, impossible de la rater. La boussole indiquait une direction globale de NE, nous avons poursuivi notre descente du Glacier en direction du point coté 2754 m qui correspond à la Moraine des Rognons. Une fois arrivée sur les lieux, nous avons traversé sur la droite, dans la direction SE, pour nous rendre sur une pente située en NE. Le trajet faisait environ 200 m, et mène jusqu’au fameux Glacier d’Argentière qui culmine à 2580 m.

Glacier d’Argentière

C’était la première étape de notre randonnée en Haute-Savoie. Nous étions encore en pleine forme, très enthousiastes et prêts pour la suite. Notre balade dans cet univers minéral à travers l’Aiguille des Grands Montets continue.

La montée sur le Col du Chardonnet

Le trajet faisait dans les 750 m, et nous devons nous rendre à une altitude de 3323 m. En direction du Glacier du Chardonnet, nous avons parcouru le Glacier d’Argentière avec le sourire sur les lèvres, malgré l’altitude et le manque d’oxygène qui se faisait ressentir. Pour accéder au Glacier du Chardonnet, nous sommes passés par la moraine en bas du sommet W de l’Aiguille d’Argentière. Nous avons dû faire beaucoup d’attention pour la gravir, car la pente est raide au départ. Nous avons continué notre montée et arrivée à 2730 m, la pente devient de plus en plus raide. Il est plus facile de la prendre sur la rive gauche. A partir de 3000 m, la pente s’affaiblit. Nous étions donc plus sereins lors du parcours vers le col du Chardonnet situé à 3323 m.

Pour la descente, nous avons préféré la faire à pied à l’aide de la main courante. La pente est assez raide (45 °), mais heureusement que c’est juste sur une courte distance. Il faut toutefois noter qu’il est possible de descendre la pente à ski. Dans ce cas, il est préférable de la prendre sur la gauche, car il y a une rimaye en bas de la pente. Si la météo est plutôt froide vous risquez de trouver un couloir de glace,  dans ce cas posez un rappel : une corde d’une longueur de 40 m suffit.

La montée de la Fenêtre de Saleina

Pour descendre le Glacier de Saleina. Nous avons pris l’option de prendre la pente sur la rive gauche car était plus sûre. Ensuite, nous sommes passés sous la Grande Fourche. Nous avons fait attention à rester sur le même dénivelé et à ne pas trop perdre d’altitude, car la remontée de la Fenêtre de Saleina vient tout de suite après. Avant d’arriver à 3267 m, nous avons gravi une pente assez raide dans les derniers mètres. Il faut noter que cette section fait 200 m de longueur.

De là, nous nous sommes rendus au Col supérieur du Tour à une altitude de 3289 m. Nous avons fait une traversée sous la tête blanche en direction NE pour y arriver. Ensuite nous avons franchi le Col sans le prendre.

Une autre possibilité pour arriver sur le tour…

Au lieu de passer par la Fenêtre de Saleina, il est aussi possible d’emprunter le chemin vers la Fenêtre du tour. Ça réduirait la boucle. Ainsi, quand vous vous trouvez sur la rimaye du col de Chardonnet, prenez la direction de l’Est pour descendre le long des rochers qui partent du point coté 3660 m sur l’arête Est du Chardonnet. Ensuite, vous allez remonter vers le Nord pour vous diriger vers la Fenêtre du Tour qui y est bien visible. Le chemin passe dans une vaste combe. Faites attention, la dernière partie de cette étape est très raide. Une fois en haut, vous allez pouvoir descendre le glacier du Tour tout au long de sa rive gauche sous le Chardonnet. Vous allez donc rejoindre l’itinéraire de descente du Col du Passon pour continuer la boucle.

La descente sur le Tour

Pour descendre le Glacier du Tour, il faut prendre une pente avec un fort dénivelé au début. Au fur et à mesure qu’on avance, le glacier devient plus large et la pente est moins raide. N’hésitez pas à vous encorder,

Nous avons suivi la rive gauche pour descendre le Tour

Nous avons parcouru le glacier vers l’Ouest sur la rive gauche pour rejoindre l’itinéraire du col du Passon. Arrivée à 2722 m d’altitude, nous avons pris à gauche du rognon rocheux pour nous rendre au village du Tour. Il faut avouer que le trajet est plus raide par rapport à l’autre itinéraire qui se trouve à droite.

Notre trajet passait sous la base du Bec de la Cluy situé à 2334 m d’altitude. Nous avons poursuivi à gauche pour descendre la combe NW du Bec de Lachat avant d’arriver à la forêt de mélèzes. Nous sommes enfin descendus au village en faisant attention aux barres. Le village du Tour est accessible par une traversée à droite vers une passerelle à 1470 m.

Enfin, notre randonnée arrive à sa fin : un véritable périple à travers le célèbre col du Chardonnet.

Il est aussi possible de prendre la rive droite

Dans ce cas, il faut prendre une direction NNO et passer sous l’éperon du Tour. Prenez à l’Ouest pour arriver sur le refuge Albert 1er. Pour rejoindre le village du Tour, il suffit de descendre à droite de la moraine.

Bon à savoir…

  • En prenant la première benne des Grands Montets qui part à 8 h 30, le circuit est plus facile à réaliser. Il est aussi plus simple de le faire depuis Lognan.
  • Le refuge d’Argentière propose un hébergement pour la nuit.
  • Pour gravir la pente raide au début, un court rappel de 50 peut aider.
  • Faites attention, au fil d’attente sur le col du Chardonnet, c’est un circuit très prisé.
  • En passant au village du Tour arrêtez vous boire un chocolat chaud au bar « Le Passon » ambiance montagnarde et chaleureuse garantie !

Laisser un commentaire