Quels vêtements pour être visible la nuit à vélo ?

Rouler la nuit est de plus en plus populaire auprès des cyclotouristes. Routes moins peuplées et sorties en peloton, tant d’avantages à cette nouvelle pratique cycliste. Mais attention à bien être visible, notamment si vous empruntez les routes sinueuses de la vallée de Chamonix. 

La visibilité de nuit 

Vous ne pouvez pas y échapper. De plus en plus de cyclistes pratiquent le vélo lors de sorties nocturnes. Comme mentionné plus haut, les avantages y sont nombreux. C’est avant tout l’occasion de découvrir d’une nouvelle manière les routes que vous ne connaissez qu’en voiture ou que la journée lorsqu’elles sont partagées par beaucoup d’automobilistes, piétons et autres cyclistes. Naturellement, la pratique du vélo de nuit s’effectue majoritairement en milieu urbain, l’éclairage public permettant un minimum de sécurité. Elle tend toutefois à se répandre dans les zones périurbaines et, même pour certains aventureux, en campagne ou en montagne. 

Toutefois, il n’y a pas que les cyclosportifs à poser leurs roues alors que le jour n’est pas encore levé ou à l’inverse, qu’il fasse déjà nuit. Les personnes allant au travail à vélo ou à bicyclette si vous permettez l’expression, ont l’habitude de ces conditions. La plupart d’entre-eux adoptent les bonnes attitudes, grâce à plusieurs astuces. Le port de lumières avant et arrière est presque obligatoire si l’on cherche à voir mais surtout à être vu par les différents piétons ou automobilistes. Des systèmes de fixation précis existent de plus en plus. Légers, ergonomiques et lumineux, ces installations sont très prisées. 

Et en guise de sécurité maximale, l’idée du gilet jaune ressort souvent. 

Il est donc fréquent d’apercevoir ces cyclistes avec des gilets réfléchissants sur le dos. Visible certes, mais loin d’être pratique et agréable. D’autant plus si l’on pense aux vrais cyclosportifs qui eux, roulent de jour comme de nuit, pour le plaisir et la performance. 

Difficile d’imaginer ces rouleurs des premières heures le gilet flottant au vent et ne permettant aucune once d’aérodynamisme. L’effet sportif serait déplorable et le confort également absent. Alors soyons clairs, rien ne valent des vêtements adaptés vous permettant d’être vu de loin et de près. Notre veste phosphorescente permet d’assouvir votre nouvelle passion dans le plus grand des conforts et avec une sécurité assurée. Créée pour les coureurs et les pratiquants de trail qui eux, sont encore plus habitués à braver l’obscurité, elle s’adapte parfaitement aux pratiquants de cyclismes. Nul besoin de craindre la couleur « flashy » si vous souhaitez la porter en pleine journée, elle change elle-même de couleur puisqu’elle retient la lumière et continue de briller dans le noir. Inspirée des lucioles, elle vous permettra de continuer vos explorations. Vous avez toujours rêvé de casser les codes, de ne pas vous arrêter lorsque les autres s’arrêtent pour enfiler leurs tenues adaptées. Une telle innovation ne vous empêchera plus de rien. 

Rejoignez les rangs, roulez, courez de nuit sans jamais arrêter votre exploration. 

Si vous avez sauté le pas et de rejoint ces nombreux groupes qui arpentent les rues de grandes agglomérations de nombreux soirs par semaine, vous allez pouvoir mettre à profit l’expérience accumulée pour parcourir les routes et les cols des environs de Chamonix au lever du soleil, à la tombée du jour ou de nuit. 

Vous avez envie de vous lancer un vrai défi qui vous fera immanquablement rouler de nuit ? Lancez-vous le défi de réaliser le mythique tour du Mont-Blanc en une journée. Ce classique de 330 km avec près de 7 500 m de dénivelé, vous permettra de faire l’ascension de certains cols légendaire du Tour de France, comme le Col des Montets, le Col de la Forclaz ou le Col du Grand St Bernard. Réalisé sur un jour, ce magnifique tracé autour du Mont-Blanc vous fera très certainement rouler tard dans la nuit avant de retrouver votre point de départ. 

Laisser un commentaire